Chez les Gascons de Plaimont, vin et cépages rares tiennent leurs promesses d’avenir

La Cave de Plaimont, considérée comme un fleuron de la coopération, unit des vignerons passionnés et engagés dans la valorisation d’un territoire exceptionnel et d’un savoir-faire unique.

Dans les années 70, la cave coopérative de Plaimont, dans le Gers, a commencé à prospecter et répertorier les souches, les pieds de vigne bizarres, curieux, inconnus. Une volonté de maintenir la biodiversité qui sera bienvenue au moment où le passage en AOVDQS (Appellation d'Origine Vins Délimités de Qualité Supérieure) en 1981 entraînera l’arrachage de nombreux cépages anciens…

Les vignerons de Saint-Mont ont ainsi maintenu de vieilles parcelles, et pu créer en 2002 un conservatoire de cépages oubliés.

Grâce à cette démarche, une vigne plantée avant le phylloxéra a été découverte à Sarragachies : certains pieds remontent à 1830. 600 pieds de vignes plantés à la mode de l’époque représentent vingt cépages mélangés dont sept parfaitement inconnus. Un véritable patrimoine ampélographique ! Les vignerons ont obtenu son inscription aux Monuments Historiques (IMH).

Utilité scientifique, reconquête de goûts perdus… Cette passion pour le passé ampélographique (science des cépages) est une vraie passion pour l’avenir. Quoi de plus moderne que le vieux Manseng noir dans sa cuvée Mooseng ?

 

A découvrir au Salon Rare : Arrufiac, Pinenc, Manseng (noir, mais aussi gros, petit)

  • Mooseng, IGP Côtes de Gascogne, rouge, Merlot, Manseng Noir
  • Saint Albert, AOP Pacherinc du Vic-Bilh, blanc doux, Petit Manseng, gros Manseng, Petit Courbu
  • Les vignes retrouvées, AOP Saint Mont, blanc sec, Gros Manseng, Petit Courbu, Arrufiac
  • L’empreinte de Saint Mont, AOP Saint Mont, rouge, Tannat, Pinenc, Cabernet Sauvigon
  • Château Arricau-Bordes, AOC Madiran, Tannat, Pinenc, Cabernet Sauvignon