Christophe Angénieux et ses vins : Un cépage rare peut en cacher un autre

Le projet de Christophe Angénieux est à long terme et, sans aucun doute, audacieux. C’est la réalisation d’un rêve.

En 2011, il crée son domaine à Saint Maurice sur Dagoire, sur des parcelles autrefois couvertes de vignes aujourd’hui presque entièrement disparues, entre Saint-Etienne et Lyon, à cheval sur la Loire et le Rhône. Avec l’Association pour la Restauration et le Développement des Vignes sur les Coteaux du Gier, et deux autres vignerons, il se bat pour relancer ce vignoble et ses cépages autochtones.

Alors que ceux-ci n'étaient plus autorisés à la plantation, Christophe et ses compagnons d’aventure ont pu, grâce à l'association, mettre en place des parcelles expérimentales de Chouchillon blanc et Mornen noir... après plusieurs mois de recherche de plants dans les plus vieilles parcelles du secteur !

Leur objectif est clair : faire réinscrire ces cépages sur le catalogues des cépages autorisés… et c’est aujourd’hui chose à moitié faite !
Le Mornen noir est réinscrit et le Chouchillon, est près de l’être. Les cuvées sont pour le moment encore expérimentales... Mais les cuvées commercialisables ne sont pas loin... elles sont espérées pour 2018-2019 !

Puis parfois, au-delà de la volonté, vient le hasard... Christophe Angénieux a déniché, sur son domaine de 1,7 ha, une petite parcelle de vieilles vignes de Chambourcin, un cépage hybride (entre 2 espèces) originaire du Rhône. Curieux, il a décidé de le remettre en production et de voir quel vin cela pouvait donner !

 

A découvrir au Salon Rare : Chouchillon, Morner noir et Chambourcin

  • Cuvée expérimentale blanc- Chouchillon
  • Cuvée expérimentale rouge - Morner noir
  • Chambourcin

Seront également disponibles

  • Incipit rouge - Gamay
  • Incipit Blanc - Chardonnay