Château de la Veille Chapelle : pour la bonne bouche (comme son nom l'indique)

Après 10 d'expatriation en Asie, Frédéric et Fabienne rentrent en France en 1998. Près de 14 ans de recherche du domaine de leur rêve finissent par les emmener au Château de la Vieille Chapelle , sur la rive droite de la Dordogne, dans le canton de Fronsac (Libourne, Saint-Emilion), en 2006.
Ils y posent leurs valises avec un objectif : produire un "trés bon Bordeaux
Il s'agit bien d'un challenge, un vrai, que de tirer le meilleur parti possible de ce terroir et de développer le grand potentiel de ces vins.

Et pour cela, ils ont trouvé un allié de choix : le Bouchalès.

Le Bouchalès ? Les premiers écrits à mentionner ce nom curieux remontent à 1783. Certains disent que cela signifierait « Qui met la « bouche à l’aise » ?
Ce qui est certain, le bouchalès était suffisamment répandu dans le Sud-Ouest de la France, qu’il couvrait jusqu’à 5.000 hectares en 1958. Il était connu également sous les noms chantants de Grappy, Prolongeau, Esparbasque ou Bouscarès. Ce n’est qu’à la fin des années 2000 que des passionnés s’attardent et font des analyses sur pieds de vignes disséminés sur 118 hectares et à l’aspect original.

Aujourd’hui, c’est le vignoble de la Vieille chapelle, situé autour d’une chapelle romane du XIe siècle, qui produit ce vin aux origines préphylloxeriques.

A découvrir au Salon Rare : Bouchalès
Bouchalès - Merlots Vin de France, Bouchalès, Merlots, rouge

Seront également présentés :
Les Merlots de Baudet, AOC Bordeaux Supérieurs, Merlot, rouge
Les Grands Blancs, AOC Bordeaux, Sémillon, blanc