cépage rare

Le Gamaret du Domaine de Mucelle, travailleur frontalier du vin

Challex, un lieu où la vigne est rare, le dernier village viticole du Pays de Gex, à mi-chemin entre le Jura et Genève (12km), à l’Est du département de l’Ain.

Le domaine de Mucelle, 6ha un peu à l’écart du joli village viticole, domine le Rhône et le canton de Genève, face aux Alpes.

Arrivé dans le pays de Gex dans les années 80, Frédéric Péricard, qui a repris le domaine en 2000, estun vigneron de conviction qui donne du caractère à ses produits. Le respect de la nature fait partie intégrante de sa philosophie. Son objectif : « produire des vins qui ont quelque chose à dire, des vins authentiques, non standardisés ».

C’est dans cette même logique, de vins non standardisés, que Frédéric s’intéresse aux cépages rares, originaux, nouveaux et qu’il a décidé de planter du gamaret, ce cépage d’origine suisse issu d’un croisement entre le gamay et ce cépage au nom très local, hommage au Château Reichenstein, le reichensteiner (personne ne vous en voudra si vous ne vous en souvenez pas, mais ça fait chic dans les soirées mondaines).

 

A découvrir au Salon Rare : gamaret

Cuvée Galexis, IGP Vin des Coteaux de l'Ain Pays de Gex, Gamaret, Pinot noir, Gamay, Rouge
Cuvée Galexis, IGP Vin des Coteaux de l'Ain Pays de Gex, Chasselas, Blanc
Cuvée Galexis, IGP Vin des Coteaux de l'Ain Pays de Gex, Gamaret, Rouge


Des cépages rares pour Noël !

Noël approche à grands pas et vous souhaitez trouver LE cadeau original, beau, surprenant, envoûtant, dans l’air du temps... bref vous cherchez la perle... rare ! Vous êtes au bon endroit !

L’engouement pour les vins de cépages rares touche à nos modes de vie, à notre souci de biodiversité, à notre envie de goûts différents, à notre besoin de comprendre aussi la géo-histoire de la vigne.

Alors, LA bonne idée cadeau cette année, c’est bien d’allier cépages rares de « Vitis vinifera » au traditionnel épicéa « Picea abies » de Noël ! Voici notre sélection ! Attention, il y en a pour tous les goûts... tant qu’ils sont rares !

Vous pensez à un livre?

Pour les anglophones, le magnifique « Wine Grapes », de Jancis Robinson, José Vouillamoz et Julia Harding constitue une véritable bible avec 1242 pages pleines d’histoires et de bonnes adresses. C’est bon dans la forme comme dans le fond. Pour en savoir plus, c’est ici.

En français, nous avons eu la chance cette année de voir publiée par l’ampélographe Pierre Galet une réédition largement refondue de son « Dictionnaire encyclopédique des cépages et leurs synonymes ». Un livre superbe, un ouvrage pour passionnés... passionnant! Plus d’info ici.

Plus concis sans doute mais tout aussi intéressant, on peut aussi trouver en librairie un classique tel le « Dictionnaire des noms de cépages de France » (CNRS Editions), sorti aussi en poche.

Pour ceux qui sont plus dans l’expérientiel... regardez du côté des jolies et originales bouteilles : une cuvée Mailhol des Henry à Saint-Georges d’Orques ; du Fié gris des Frissant ; De ci de là  (Grenaches blancs et gris, Carignans blancs et Macabeu) des Modat ; un Terret du Mas Saint-Laurent ; Le Caminaïre (Œillade et cinsault) du Château Capitelle des Salles ; La part des anges du Clos Centeilles, (picquepoul noir, carignan, Ryveirenc) ; Un pur Carménère de Henri Duporge (Château Touzet), un Chardonnay franc-de-pied de Louis et Catherine Poitout ; une Mondeuse de Louis Magnin ; un gamaret de Frédéric Péricard, un Mollard du Domaine Allemand… et bien d’autres cuvées étonnantes comme ce Moonseng à base de mansenc noir de la Coopérative Plaimont dans le Gers ou La cuvée bouchales merlot du Château de la Vieille Chapelle, Le Presbitaire, (Lledoner pelut et cinsault) du Mas d’Alezon, la cuvée de chambourcin de Christophe Angénieux ou La Lignères de Thierry Navarre (ribeyrenc blanc, grenache gris et clairette)... pour n'en citer que quelque uns!

Pour ceux qui ne croient que ce qu’ils voient ou qui ne jurent que par les belles rencontres, LA bonne idée de cadeau, c’est une visite.

Prenez rendez-vous avec un groupe d’amis pour découvrir le Conservatoire de Vassal… Rendez vous à l’assemblée générale du Centre d’Ampélographie Alpine Pierre Galet à Montmélian (le 8 février)… Venez aux Rencontres des Cépages Modestes de novembre 2016 …

Et bien sûr et surtout, ne manquez pas le Salon Rare de Paris les 19 et 20 mars, une belle occasion de rencontrer les vignerons, de découvrir ou redécouvrir leurs belles cuvées rares et originales, tout en participant à une action caritative (l'ensemble des bénéfices sera reversé à l'Alliance Maladie Rares). Billets préventes disponible très bientôt. A lire

Et pour un moment hors du temps, offrez une Masterclass avec Pierre Guigui ou Bruno Quenioux.

Par André Deyrieux, winetourisminfrance.com


Le Vin des Frissant? On peut s'y fier

Xavier Frissant est l’une des figures emblématiques de la Touraine.

Il cultive son domaine de 22 ha avec son épouse Isabelle, et préside en même temps le syndicat du cru Touraine Amboise.

Après des études d’œnologie à Carcassonne complétées par des stages dans le Languedoc, à Bordeaux et dans la Loire, c’est en 1990 qu’il s’installe avec tout juste 5 ha, sur un domaine de 5 ha. Il est à Mosnes, sur les bords de la Loire, entre Chaumont-sur-Loire et Amboise.

Vigneron audacieux, il souhaite sortir des sentiers battus et retrouver le goût des bonnes choses.

Dès 1994, il se prend d’affection pour un cépage qui a failli disparaitre dans les années 50 (on n’en recensait alors que 10 ha) et qui reste, aujourd’hui encore, confidentiel, avec à peine 660 ha plantés en France. C’est le fié gris, connu aussi sous le joli nom de sauvignon rose.

Xavier et Isabelle s’attachent à une viticulture durable qui préserve les écosystèmes ; ils « défendent l’exigence de vins capables de résister aux années, pour dépasser ce cap des crus qu’on déguste dans les premières années » (Le Vin ligérien, mars avril 2013).

Ils élaborent ainsi des vins précis et justes. De la cuvée de fié gris issue de la parcelle Clos du Verger, Périco Légasse dit même : « nous pouvons affirmer sans hésitation n’en avoir jamais goûté de meilleur » !

 

A découvrir au Salon Rare : le Fié gris
Les Roses du Clos, AOC Touraine, Fié gris (blanc)
La Griffe d’Isa, AOC Touraine, Fié gris (blanc)

Et aussi :
Mussales des Pierres, Sauvignon blanc
La griffe d’Isa, Côt (malbec)
L’orée des frênes, AOC Touraine Amboise, Côt (malbec)
Côt des pierres, AOC Touraine Amboise, Côt (malbec)

Source : http://www.amboise-valdeloire.com

Source : http://www.amboise-valdeloire.com