franc de pied

Des cépages rares pour Noël !

Noël approche à grands pas et vous souhaitez trouver LE cadeau original, beau, surprenant, envoûtant, dans l’air du temps... bref vous cherchez la perle... rare ! Vous êtes au bon endroit !

L’engouement pour les vins de cépages rares touche à nos modes de vie, à notre souci de biodiversité, à notre envie de goûts différents, à notre besoin de comprendre aussi la géo-histoire de la vigne.

Alors, LA bonne idée cadeau cette année, c’est bien d’allier cépages rares de « Vitis vinifera » au traditionnel épicéa « Picea abies » de Noël ! Voici notre sélection ! Attention, il y en a pour tous les goûts... tant qu’ils sont rares !

Vous pensez à un livre?

Pour les anglophones, le magnifique « Wine Grapes », de Jancis Robinson, José Vouillamoz et Julia Harding constitue une véritable bible avec 1242 pages pleines d’histoires et de bonnes adresses. C’est bon dans la forme comme dans le fond. Pour en savoir plus, c’est ici.

En français, nous avons eu la chance cette année de voir publiée par l’ampélographe Pierre Galet une réédition largement refondue de son « Dictionnaire encyclopédique des cépages et leurs synonymes ». Un livre superbe, un ouvrage pour passionnés... passionnant! Plus d’info ici.

Plus concis sans doute mais tout aussi intéressant, on peut aussi trouver en librairie un classique tel le « Dictionnaire des noms de cépages de France » (CNRS Editions), sorti aussi en poche.

Pour ceux qui sont plus dans l’expérientiel... regardez du côté des jolies et originales bouteilles : une cuvée Mailhol des Henry à Saint-Georges d’Orques ; du Fié gris des Frissant ; De ci de là  (Grenaches blancs et gris, Carignans blancs et Macabeu) des Modat ; un Terret du Mas Saint-Laurent ; Le Caminaïre (Œillade et cinsault) du Château Capitelle des Salles ; La part des anges du Clos Centeilles, (picquepoul noir, carignan, Ryveirenc) ; Un pur Carménère de Henri Duporge (Château Touzet), un Chardonnay franc-de-pied de Louis et Catherine Poitout ; une Mondeuse de Louis Magnin ; un gamaret de Frédéric Péricard, un Mollard du Domaine Allemand… et bien d’autres cuvées étonnantes comme ce Moonseng à base de mansenc noir de la Coopérative Plaimont dans le Gers ou La cuvée bouchales merlot du Château de la Vieille Chapelle, Le Presbitaire, (Lledoner pelut et cinsault) du Mas d’Alezon, la cuvée de chambourcin de Christophe Angénieux ou La Lignères de Thierry Navarre (ribeyrenc blanc, grenache gris et clairette)... pour n'en citer que quelque uns!

Pour ceux qui ne croient que ce qu’ils voient ou qui ne jurent que par les belles rencontres, LA bonne idée de cadeau, c’est une visite.

Prenez rendez-vous avec un groupe d’amis pour découvrir le Conservatoire de Vassal… Rendez vous à l’assemblée générale du Centre d’Ampélographie Alpine Pierre Galet à Montmélian (le 8 février)… Venez aux Rencontres des Cépages Modestes de novembre 2016 …

Et bien sûr et surtout, ne manquez pas le Salon Rare de Paris les 19 et 20 mars, une belle occasion de rencontrer les vignerons, de découvrir ou redécouvrir leurs belles cuvées rares et originales, tout en participant à une action caritative (l'ensemble des bénéfices sera reversé à l'Alliance Maladie Rares). Billets préventes disponible très bientôt. A lire

Et pour un moment hors du temps, offrez une Masterclass avec Pierre Guigui ou Bruno Quenioux.

Par André Deyrieux, winetourisminfrance.com


L&C Poitout, histoires d'amour, de vin et de rareté

L&C Poitout, c’est une double histoire d’amour. Celle de Louis et Catherine et celle de 2 vignerons et du Chablisien.

Louis et Catherine se connaissent depuis l’enfance, mais il leur faut attendre 1994 pour enfin se trouver… Depuis tout les ramène toujours à Chablis, leur terre d’origine.

En 2011, ils reprennent officiellement l’exploitation du père de Louis Poitout. Aujourd’hui, ils exploitent 18ha de vignes,sur lesquels se trouve... cette petite parcelle miraculeuse de 55 ares située en AOC Petit Chablis. 55 ares dont les caractéristiques toutes particulières, avec ce sol argileux si gras, ont permis au chardonnay qui est y planté depuis le début du siècle dernier de résister au phylloxéra... Ce chardonnay franc de pied miraculé... rare (Ces rares vignes “Franc de pied”) et même unique à Chablis a été vinifié pour la première fois pour réaliser la cuvée "L'inextinct" sur le millésime 2013, ce vin rare “doté d’un sacré caractère mais très fin, étonnant pour un petit chablis” (Coup de cœur 20minutes avec Gault & Millau), de quoi émoustiller les papilles des amateurs les plus difficiles!


A découvrir au Salon Rare : Chardonnay franc de pied
L’Inextinct, AOC Petit Chablis, Chardonnay franc de pied

 

Ces rares vignes “Francs de pied”

Jusqu’à un temps pas si lointain, la France était recouverte de vignes (à Paris aussi… mais ça c’est une autre histoire). A cette époque toutes les vignes aptes à produire des vins de qualité sont plantées le pied (et donc les racines) directement en terre. A la fin du 19ème siècle cependant, un insecte, le phylloxera est malencontreusement importé des États-Unis.  Ce ravageur qui attaque les racines de nos délicates vignes européennes va très vite faire disparaître la quasi totalité du vignoble (français, mais plus largement du monde). Après de multiples et veines tentatives pour éradiquer l'insecte, une solution alternative est finalement trouvée : greffer les cépages européens sur les pieds de vignes américaines dont les racines résistent aux attaques du phylloxéra. Depuis lors, en dehors du Chili et de Chypre, qui n'ont pas été touchés par le phylloxéra, les cépages que l'on appelle désormais "francs de pied" (c'est à dire plantés directement en terre, non-greffés) ont entièrement disparu… Entièrement? Non… par endroits, en France et en Australie notamment, souvent sur quelques ares seulement, quelques pieds de vignes continuent de résister! Comment? Grâce au sol sur lequel ces vignobles sont implantés... tels les sols sableux qui asphyxient le parasite. Rares donc ces cépages plantés francs de pieds ! Oui, mais sinon..., greffé/franc de pied : une différence de goût ? Ah ça... ça ne se raconte pas… ça se goûte!

La  stara trta de Maribor , située en Slovénie, la plus vieille vigne du monde (400 ans) : cépage bleu de franconie franc de pied. Source : http://maribor-pohorje.si/stara-trta/hisa-stare-trte.aspx   

La stara trta de Maribor, située en Slovénie, la plus vieille vigne du monde (400 ans) : cépage bleu de franconie franc de pied. Source : http://maribor-pohorje.si/stara-trta/hisa-stare-trte.aspx